INSPIRE de l'air pur au pays du Mont Blanc

 

Les épisodes de pics de pollution sont fréquents chaque année au pays du Mont-Blanc, du mois de novembre au mois de mars. Les normes légales, européennes et françaises, sont dépassées, avec des conséquences néfastes sur notre santé. Les citoyens doivent s'impliquer et faire entendre leur voix pour retrouver, au pied du Mont-Blanc, une qualité de l'air qui ne soit pas nuisible à leur santé.

En septembre 2010, le Préfet de Haute-Savoie annonçait la mise en place d’un Plan de Protection de l’Atmosphère de la vallée de l’Arve (PPA), qui a été adopté officiellement en février 2012, après un travail de concertation impliquant de nombreux acteurs locaux.

S’il était appliqué ambitieusement, ce PPA conduirait à une importante réduction de la pollution dans la vallée de l’Arve, d’ici 5 ans.

Or, à ce jour, seules une poignée de mesures sont entrées en vigueur et elles concernent principalement le secteur résidentiel (vitesse sur autoroute, chauffage, déchets verts, feux d’artifices). Le très polluant secteur des transports de marchandises a su utiliser son pouvoir de persuasion pour rester exempté de tout effort de réduction de ses émissions.

Aussi, l’association Environ’MontBlanc, accompagnĂ©e de quelques personnes de la vallĂ©e de Chamonix, ont lancĂ© la campagne « INSPIRE Â». Les objectifs de cette campagne sont doubles :

(1) Impliquer les citoyens dans la lutte pour l’amélioration de la qualité de l’air.

(2) Obtenir la mise en place de mesures efficaces, afin de réduire les émissions de tous les secteurs responsables de la pollution de l’air au pays du Mont-Blanc : Transports, Résidentiel, Industrie.

Cinq mesures ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©es, parce qu’elles devraient permettre d’amorcer sans plus tarder un retour Ă  une meilleure qualitĂ© de l’air : PhotoAirValleeArve

1. Charger les camions les plus polluants (Euro 3) sur l’Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA) pendant les mois d'hiver, où la pollution est la plus importante, et interdire l’accès au Tunnel du Mont-Blanc à ces poids lourds. Afin d’éviter un report de ce trafic vers le tunnel routier du Fréjus, imposer également le transfert des Euro 2 et 3 du Fréjus sur l’AFA.

2. Faire diffuser des informations auprès des citoyens sur les pics de pollution, sur tous les supports à la disposition des communes.

3. Lancer une campagne d’information pour réduire l’utilisation des cheminées à foyer ouvert, 30 fois plus polluantes qu’un poêle à bois performant.

4. Créer des parkings et des points d’arrêt pour encourager le covoiturage.

5. Favoriser l’utilisation du vélo comme mode de déplacement.

Pour atteindre ses objectifs, « Inspire Â» agit Ă  la fois par des actions visibles et concrètes (actions symboliques, flash mobs, prĂ©sence auprès du public…), et aussi par un travail auprès des dĂ©cideurs et des acteurs du territoire (notamment la rĂ©daction d’une lettre-pĂ©tition destinĂ©e au prĂ©fet de Haute-Savoie : ch.ge/inspire74  

 En savoir plus : www.inspire74.com

  Lettre d'infos n°5, 18 novembre 2013